Comment limiter les dangers liés aux racks de stockage ?

Publié le : 04 juin 20184 mins de lecture

De nos jours, les dispositifs de stockage en hauteur fleurissent et gagnent du terrain. Bien sûr, ils sont très pratiques, faciles à installer, modulables et très esthétiques (selon le modèle). Cependant, ils présentent un réel risque pour les personnes qui travaillent dans le local ou qui circulent à proximité.

Qu’est ce qu’on appelle rack de stockage ?

Le rack de stockage est un matériel de rangement en hauteur qui permet de gagner de l’espace. Il peut être placé dans un entrepôt, un garage, un débarras, une usine, une zone d’archives, etc. Les charges qu’ils peuvent supporter varient selon les dimensions, la robustesse, etc. En général, on peut trouver des racks jusqu’à 5 niveaux. Mais il est également possible de commander un modèle sur mesure !

Par ailleurs, il est très important de se conformer à la réglementation d’un rack de stockage lors de l’installation afin d’éviter que ce dernier ne s’écroule. De la sorte, la solution la plus fiable est de faire appel à des experts pour monter l’équipement en bonne et due forme.

Quels sont les dangers liés aux racks de stockage ?

Le danger le plus redouté est l’effondrement d’une partie ou de la totalité des structures. La cause peut être multiple : défaut de fabrication, charges supérieures à la capacité du niveau, défaut de maintenance… L’écroulement des charges peut également arriver si les supports sont en mauvais états, si la pose ne respecte pas les normes, si les empilements sont instables… Pour éviter tout incident qui pourrait être fatal, il est essentiel de minimiser les risques en prenant toutes les précautions nécessaires.

Quelles sont les mesures de prévention pour limiter les dangers ?

Les systèmes de stockages sont soumis à une norme : la norme NF EN 15635 relatif aux « systèmes de stockage statiques en acier – utilisation et maintenance de système de stockage ». Ce qui implique qu’un contrôle périodique est indispensable pour préserver la sécurité du personnel. À l’évidence, la fréquence est définie par le responsable de la sécurité des systèmes de stockage (PRSES), dans un délai de 12 mois au plus. Toutefois, l’entreprise peut également former une équipe pour réaliser le contrôle afin d’assurer la sécurité d’un rack de stockage.

Par ailleurs, il est interdit de changer la place des niveaux sans aviser le fournisseur. Pourquoi ? Parce que cela peut avoir des impacts sur la stabilité de matériel.

Par ailleurs, la loi exige que les charges maximales sur les rayonnages soient être affichées (sur une plaque ou toute autre type d’affichage). Sinon, vous pourrez faire l’objet d’une mise en demeure.

Enfin, on peut ajouter de accessoires pour protéger le matériel ou les personnes tels qu’une protection d’angle, un renfort de montant, un filet antichute, un fond grillagé…

Plan du site